John Libbey Eurotext

Virologie

Les polérovirus : mouvement vasculaire et suppression du RNA silencing Volume 14, numéro 6, novembre-décembre 2010

Auteurs
Institut de biologie moléculaire des plantes du CNRS, Université de Strasbourg, 12, rue du Général-Zimmer, 67084 Strasbourg cedex, France
  • Mots-clés : phytovirus, Luteoviridae, Polerovirus, mouvement, phloème, suppression de RNA silencing
  • DOI : 10.1684/vir.2010.0324
  • Page(s) : 377-92
  • Année de parution : 2010

Parmi les virus phytopathogènes, ceux appartenant à la famille des Luteoviridae occupent une place bien particulière. En effet, contrairement à la plupart des virus de plante qui infectent la quasi-totalité des cellules de l'hôte, ces virus se caractérisent par un tropisme spécifique pour les tissus vasculaires. L'infection de ces tissus se perpétue grâce à un insecte vecteur de type piqueur-suceur, le puceron, qui, en se nourrissant de sève élaborée, assure la transmission de ces virus de plante à plante. Cette revue débute en faisant le point sur le mouvement des Luteoviridae dans le système vasculaire phloémien, en soulignant le rôle des protéines virales impliquées. La seconde partie est consacrée au mode d'action original du suppresseur de RNA silencing des polérovirus (un des trois genres de la famille des Luteoviridae). Enfin, plusieurs hypothèses sont proposées et discutées pour tenter d'expliquer le mécanisme de la restriction au phloème à la lumière des derniers résultats publiés.