John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Les Luteoviridae : propriétés biologiques et évolution Volume 5, numéro 1, Janvier - Février 2001

Auteurs
INRA, Unité de recherche Biologie des interactions virus-vecteur, BP 507, 68021 Colmar Cedex
  • Mots-clés : Luteoviridae
  • Page(s) : 9-21
  • Année de parution : 2001

Les virus appartenant à la famille des Luteoviridae sont des virus de plantes très répandus dans le monde et qui occasionnent des dégâts pouvant avoir une importance économique non négligeable. Ces virus icosaédriques renferment une molécule d'ARN simple brin qui porte 5 à 6 cadres ouverts de lecture (ORF). Les ORF sont exprimés à partir des ARN génomique et subgénomique par des mécanismes particuliers de traduction. Ces virus limités aux cellules du phloème ont des gammes d'hôtes variées et provoquent généralement des symptômes de jaunisse ou de rougissement sur les plantes infectées. Ils sont obligatoirement transmis, et de manière très spécifique, par un puceron vecteur selon le mode persistant et circulant. Des techniques sérologiques et moléculaires permettent de les détecter dans les plantes et dans les vecteurs. L'épidémie virale est sous la dépendance de la dynamique des populations des vecteurs dans les cultures et la lutte contre les viroses à lutéoviridés passe donc essentiellement par l'utilisation d'insecticides. De nouvelles technologies basées sur l'utilisation de plantes transgéniques sont également développées. L'étude phylogénétique des Luteoviridae montre que les membres de cette famille résultent d'événements de recombinaison qui ont pu avoir lieu entre les ancêtres de ces virus ou avec des virus appartenant à d'autres familles.