John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

La génétique inverse chez les paramyxovirus : applications et perspectives Volume 12, numéro 1, janvier-février 2008

Auteurs
Laboratoire de virologie et de pathologie humaine FRE3011 CNRS-Univ-Lyon 1, Faculté de Médecine RTH Laennec, 7, rue Guillaume-Paradin, 69372 Lyon
  • Mots-clés : paramyxovirus, virus à ARN, génétique inverse, vecteurs viraux, vaccins vivants atténués
  • DOI : 10.1684/vir.2008.0147
  • Page(s) : 15-25
  • Année de parution : 2008

Les paramyxovirus constituent une large famille, comprenant un grand nombre d’agents pathogènes pour l’homme et l’animal avec un impact non négligeable en santé publique et également des conséquences économiques importantes. Ces quinze dernières années, le développement de techniques de génétique inverse, permettant la synthèse de novo de virus à partir d’ADNc cloné, a révolutionné l’étude des paramyxovirus. De la mise au point de systèmes de mini-réplicons jusqu’à l’élaboration de véritables systèmes de génétique inverse efficaces, cette nouvelle stratégie a permis des avancées significatives dans l’étude du cycle viral, de la pathogénicité ou de l’assemblage viral, par exemple. Cette approche a également contribué au développement de vecteurs viraux et de vaccins atténués, qui pourraient constituer des outils en thérapeutique et en prophylaxie.