John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Gènes viro-induits chez les vertébrés : de la truite aux mammifères Volume 5, numéro 2, Mars - Avril 2001

Auteurs
INRA, Unité de virologie et immunologie moléculaires, 78352 Jouy-en-Josas Cedex

Le gène vig1 a été identifié, chez la truite, comme gène induit par le virus de la septicémie hémorragique virale. Ses homologues humain et murin sont également induits par différents herpèsvirus et rhabdovirus. Chez la souris, l'homologue de vig1 est préférentiellement induit dans les cellules dendritiques. Le gène vig1 et ses homologues utilisent deux voies d'induction : directement, sans synthèse d'un intermédiaire protéique, ou via les interférons de type I. L'inducteur viral de la voie directe demeure inconnu mais pourrait correspondre à un motif des glycoprotéines virales. Des gènes de la famille de vig1 sont aussi induits dans des contextes inflammatoires en l'absence de virus, par exemple par le LPS chez la souris. L'étude des séquences très conservées des protéines de cette famille donne des indications sur leur fonction potentielle : elles comportent toutes un motif Moa-A, caractéristique de protéines impliquées dans la synthèse de cofacteurs enzymatiques. Cependant, la fonction exacte de ces protéines et la raison de leur induction dans les situations inflammatoires restent inconnues. L'étude des gènes de la famille vig1 illustre le double apport des démarches de recherche de gènes induits par les virus : la connaissance des relations virus-hôte et une description plus complète des voies métaboliques et d'activation cellulaires.