John Libbey Eurotext

VEGF Actu

Nécroptose des cellules endothéliales et extravasation des cellules tumorales Volume 12, numéro 1, Mars 2017

Figure 1. A : nombre de cellules tumorales (TC) traversant, in vitro, une monocouche de cellules endothéliales non modifiées (Control) et de cellules endothéliales dans lesquelles l’expression de RIPK3 (RIPK3ECKO) ou de la caspase 8 (Casp8ECKO) ont été inhibées. B : nombre de métastases après injection intraveineuse de cellules endothéliales non modifiées (Control) et de cellules endothéliales dans lesquelles l’expression de RIPK3 (RIPK3ECKO) ou de la caspase 8 (Casp8ECKO) a été inhibée.

Figure 2. Effets in vitro de l’inhibition de l’expression de DR6 par différents siRNA sur le nombre de cellules endothéliales nécroptiques (A) et sur le nombre de cellules tumorales traversant la monocouche endothéliale (B). A : nécroptose des cellules endothéliales (% de cellules endothéliales ECs) ; B : transmigration des cellules tumorales (TCs) à travers la monocouche endothéliale (% des conditions basales).

Figure 3. A : pourcentage de cellules endothéliales (ECs) en nécroptose, en l’absence de cellules tumorales (TCs), en présence de cellules tumorales non modifiées (231siCTRL) et après inhibition de l’expression d’APP par siRNA dans les cellules tumorales (231siAPP). B : transmigration des cellules tumorales (TCs) à travers une monocouche endothéliale dans les conditions basales (231siCTRL) et après inhibition de l’expression d’APP dans les cellules tumorales (231siAPP).