John Libbey Eurotext

Sciences sociales et santé

Sciences sociales et santé

Un forum interdisciplinaire.

Sciences Sociales et Santé est une revue trimestrielle de langue française qui a pour ambition d’établir un dialogue entre les disciplines des sciences humaines, sociales et médicales. Elle publie des travaux récents de recherche qui s’appuient sur des données empiriques originales, ainsi que des articles qui proposent des perspectives nouvelles à partir de synthèses de travaux existants.

Sciences Sociales et Santé propose ainsi une réflexion globale sur les nouveaux enjeux majeurs de la santé : éthique médicale, analyse des politiques de santé, sida, relation avec le patient, approches des soins, biomédecine...

L’interdisciplinarité et le dialogue sont au cœur de la politique éditoriale. Chaque article est étayé d’un commentaire rédigé par un spécialiste d’une autre discipline ; la revue devient une source de partage des connaissances et d’enrichissement culturel.

Sciences Sociales et Santé est une revue indépendante qui ne vit que des abonnements.
Elle est soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS.

MENU

Note destinée aux auteurs

 

Le comité de rédaction fait évaluer de façon anonyme chaque article par deux lecteurs extérieurs au comité. Il donne son accord pour la publication en fonction d'une appréciation portée sur le fond et sur la forme. Pour soumettre un article, les auteurs voudront bien se conformer aux quelques règles suivantes.

Tout projet d'article doit être soumis par courriel au secrétariat de la revue (revue-sses@cnrs.fr) dans un fichiet word/PC et mentionner dans une première page distincte les nom, prénom, adresse et qualité des auteurs, ainsi que le nom de leur organisme de rattachement. Il sera accompagné de l'engagement selon lequel le texte n'a pas été proposé conjointement à une autre revue en français ou en traduction. 

La longueur des articles ne doit pas dépasser 60 000 signes (espaces compris), bibliographie incluse. Les textes sont présentés en double interligne, sur une lar­geur de 72 signes environ (y compris tableaux et graphiques). Il doit être accompagné d'un résumé en français et en anglais de 1 000 signes maximum, informatif, indiquant l'objet de l'article, le cas échéant la méthode, ainsi que les principaux résultats. 

Les tableaux et graphiques sont respectivement regroupés en fin d'article, numérotés séquentiellement en chiffres arabes et appelés dans le texte à l'endroit où ils doivent être insérés. La légende des graphiques et les titres des tableaux doivent être clairement indiqués.

Les notes sont ramenées en bas de page, et numérotées sur l'ensemble de l'article. Elles ne doivent comporter ni tableau, ni graphique.

Les références bibliographiques :

- dans le texte (ou les notes) : chaque référence bibliographique citée est constituée du nom de l'auteur et de l'année de publication du document, entre paren­thèses, renvoyant à la bibliographie en fin d'article. Par exemple : (Gottraux, 1982) ;

- à la fin de l'article: les références sont classées par ordre alphabétique d'auteurs 

 

Indiquer deux ou trois mots-clés.

• Des notes de lecture peuvent être proposées. Leur longueur ne doit pas dé­passer 9 000 signes et elles ne doivent pas comporter de notes de bas de page.

• Tout projet doit être accompagné d'un résumé de 10 lignes maximum, en français, en anglais et en espagnol, et adressé au secrétariat de la revue:

Sciences Sociales et Santé

CERMES 3 - Site CNRS

7, rue Guy Môquet

94801 Villejuif cedex

Tél. : 01 49 58 35 46

revue-sses@cnrs.fr

Le comité de rédaction peut être amené à faire des modifications de forme mineures avant l'impression.

Toute étude portant sur un groupe de patients doit suivre les principes exprimés dans la déclaration d'Helsinki.

Les auteurs doivent déclarer les éventuels liens d'intérêts en lien avec le texte.

Un formulaire sera adressé avec les épreuves.