John Libbey Eurotext

Sciences sociales et santé

MENU

Deux processus de sanitarisation L’action publique contre les violences dans le couple dans deux cantons de Suisse romande Volume 36, numéro 3, Septembre 2018

Auteurs
* Pauline Delage, sociologue et politiste, chargée de recherche, CRESPPA-CSU, 59-61 rue Pouchet, 75849 Paris cedex 17, France
** Marta Roca i Escoda, sociologue, Université de Lausanne, Quartier UNIL-Mouline, Bâtiment Géopolis, CH-1015 Lausanne, Suisse
  • Mots-clés : violences conjugales, santé publique, médicalisation, sanitarisation, genre, Suisse
  • DOI : 10.1684/sss.2018.0118
  • Page(s) : 37-62
  • Année de parution : 2018

Historiquement, et dans les politiques publiques internationales, la question des violences conjugales est entendue comme l’un des produits et l’un des leviers des rapports de genre et des inégalités entre femmes et hommes. Or, avec l’institutionnalisation du problème public, ce mode de formulation est l’objet de luttes définitionnelles entre les acteurs de l’action publique contre les violences. Cet article propose d’étudier les évolutions de la compréhension de la violence conjugale par le secteur médical et de la santé. En comparant deux cantons de la Suisse romande, Genève et Vaud, cet article traite de la construction des catégories de l’action publique et propose d’analyser comment des professionnel·le·s de la santé de chaque canton ont pu façonner, voire transformer, la définition de la violence conjugale.