John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

La sédentarisation des nomades dans le sud tunisien : comportements énergétiques et désertification Volume 7, numéro 1, Mars 1996

Auteurs
Orstom, BP 434, 1004 Tunis-El Menzah, Tunisie, Institut des régions arides, 6051 Nahal-Gabès, Tunisie
  • Page(s) : 17-24
  • Année de parution : 1996

L’Etat tunisien a mis en œuvre depuis plusieurs décennies une politique volontariste de sédentarisation des nomades dans le sud du pays. Cette politique a connu un succès remarquable avec l’intégration massive des anciens nomades à l’économie de marché. Accompagnant cette évolution, les comportements énergétiques se sont rapidement transformés : consommation importante de gaz GPL, changement dans la répartition du travail entre les sexes et dans les modes de transport du combustible... La végétation pré désertique doit cependant toujours faire face à une forte pression de coupe à proximité des oasis sans qu’apparaissent des modes de gestion endogènes et régulateurs. De plus, le développement de filières clandestines de charbonnage alimentant le Nefzaoua conduit à l’éradication de plusieurs espèces sahariennes et compromet l’effort du service forestier en matière de lutte contre la désertification