JLE

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

La modification scientifique du temps Volume 1, numéro 3, Septembre 1990

Auteur
Directeur Scientifique du GNEFA (Groupement National d’Études des Fléaux Atmosphériques). 24, avenue des Landais, BP 22, 63171 Aubière Cedex, France.
  • Page(s) : 196-205
  • Année de parution : 1990

Depuis des siècles l’homme tente de modifier les nuages mais seulement depuis 1945 la modification du temps se développe sur des bases scientifiques. Le principe consiste à agir sur la microphysique des nuages pour rompre des équilibres métastables de l’eau (vapeur, liquide, solide) par apport artificiel de noyaux de condensation ou de noyaux glaçogènes. Mais la complexité des mécanismes en jeu dans les nuages, la variabilité naturelle des phénomènes, l’absence de modèles fiables des nuages et la difficulté d’évaluation ne permettent pas encore de proposer la modification artificielle du temps comme outil opérationnel d’augmentation des précipitations ou de diminution de la grêle ou des cyclones tropicaux. Cependant les multiples enjeux internationaux incitent à poursuivre les recherches suivant en cela l’avis de l’Organisation Météorologique Mondiale.