John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

Effet du mode de gestion des phytocénoses sur leur dynamique en Tunisie présaharienne : cas du parc national de Sidi Toui et de ses environs Volume 13, numéro 3, Septembre 2002

Auteurs
Institut des régions arides, 4119 Médenine, Tunisie.

La présente étude est consacrée au suivi de la dynamique du couvert végétal naturel dans un milieu présaharien à l'intérieur et à la périphérie d'un parc national, huit ans après sa création. Il s'agit du parc de Sidi Toui qui est situé à l'extrême sud-est de la Tunisie. Les principaux descripteurs retenus pour la caractérisation du couvert végétal se rapportent au taux de recouvrement, au nombre d'espèces, à la densité des plantes et à la valeur pastorale des formations végétales rencontrées dans les deux milieux. D'autres descripteurs portant sur la caractérisation de l'état de la surface du sol (voile éolien, pellicule de battance, cailloux) ont été également utilisés. Les résultats obtenus montrent l'effet bénéfique de la mise en défens sur l'ensemble des paramètres caractérisant le couvert végétal. Ces paramètres varient en effet du simple au double à l'extérieur et à l'intérieur du parc respectivement. L'étude de l'état de la surface du sol a, en revanche, montré une extension du voile éolien à l'extérieur du parc traduisant une forte sensibilité du milieu physique à la désertification après dégradation du couvert végétal.