John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Relations entre les extractions de dents de sagesse et les dysfonctionnements de l’appareil manducateur : étude cas / témoins Volume 86, numéro 3, Septembre 2015

Auteurs
* Auteur pour correspondance : dominique.lebret-chauvel@univ-rennes1.fr

L’objectif de cette étude est d’évaluer l’association entre les extractions des dents de sagesse et la survenue des dysfonctionnements de l’appareil manducateur (DAM). Une revue de la littérature et une étude clinique cas/témoins ont été réalisées. L’étude clinique permet de comparer la fréquence des extractions de dents de sagesse au sein d’un groupe de patients «cas» présentant un DAM et un groupe de patients «témoins» ne présentant pas de DAM. Le nombre de patients ayant subi des extractions de dents de sagesse est plus élevé dans le groupe cas que dans le groupe témoins. On note une différence statistiquement significative entre les deux groupes, cas et témoins, quand les patients ont subi l’extraction des quatre dents de sagesse ou quand l’extraction des quatre dents de sagesse a été réalisée en une séance ou sous anesthésie générale. L’étude des patients du groupe cas montre que l’ensemble des signes cliniques est plus important lorsque les extractions des quatre dents de sagesse ont été réalisées en plusieurs séances ou sous anesthésie locale. Les gnathosonies sont significativement plus fréquentes lors d’anesthésie locale. Dans le groupe cas, 85 à 92 % des patients présentent des parafonctions, et 5 à 11 % présentent des troubles de l’occlusion. Ceci conforte l’étiologie multifactorielle des dysfonctionnements de l’appareil manducateur.