John Libbey Eurotext

Revue de neuropsychologie

MENU

La batterie d’évaluation des connaissances sémantiques du GRECO (BECS-GRECO) : validation et données normatives Volume 3, numéro 4, Décembre 2011

Auteurs
CHU Pontchaillou, CMRR, service de neurologie, 2 rue Henri Le Guilloux, 35033 Rennes Cedex, France, CMRR, Grenoble-Arc-Alpin, France, CMRR, Bordeaux, France, CMRR, Paris, France, CMRR, Toulouse, France, CMRR, Tours, France, CMRR, Amiens, France, CMRR, Strasbourg, France, HUG Hôpital des trois-Chêne, Genève

La mémoire sémantique est classiquement considérée comme un système regroupant les connaissances générales sur le monde dont celles relatives aux objets manufacturés ou biologiques. À ce jour, peu d’outils francophones permettent d’évaluer un même ensemble d’items de façon standardisée et à travers différents formats de présentation. Pourtant, la mise en évidence des troubles plurimodaux est nécessaire pour attester une atteinte des connaissances sémantiques et non un trouble d’accès modalité-dépendant. Dans ce but, la commission GRESEM a élaboré une batterie d’évaluation des connaissances sémantiques (BECS-GRECO). Cette batterie permet d’évaluer l’intégrité de 40 entités (20 biologiques et 20 manufacturées) et de leurs attributs, sous deux formats (mots écrits et dessins au trait) au moyen de 6 sous-tests. Les normes établies auprès de 317 participants sains (âgés de 20 ans à plus de 75 ans) ont été présentées sous la forme de scores seuils. La batterie a également été proposée à deux groupes de patients, l’un atteint de démence sémantique et l’autre de maladie d’Alzheimer aux stades légers. À l’exception du sous-test d’appariement par identité, ce travail retrouve de bons compromis sensibilité-spécificité, et souligne ainsi l’intérêt clinique de cette batterie pour détecter des atteintes sémantiques.