John Libbey Eurotext

Médecine de la Reproduction

MENU

L’endométriose génitale : épidémiologie et facteurs étiologiques Volume 22, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2020

Illustrations

  • Figure 1
Auteurs
1 Service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction, AP-HP Sorbonne Université site Tenon, Paris, France
2 Service de radiologie, hôpital Tenon, AP-HP, Sorbonne Université, Paris, France
* Tirés à part

L’endométriose, définie comme la présence du tissu similaire à l’endomètre en dehors de l’utérus, est une pathologie complexe et multifactorielle. Sa prévalence est estimée à environ 10 % dans la population des femmes en âge de procréer. Des facteurs intrinsèques, tels que la prédisposition génétique, le profil immunitaire et l’environnement hormonal, sont modulés par des facteurs extrinsèques tout au long de la vie.