John Libbey Eurotext

Médecine de la Reproduction

MENU

La vitrification embryonnaire automatisée : où en sommes-nous ? Volume 21, numéro 4, Octobre-Novembre-Décembre 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
Médecine de la reproduction, CHU de Toulouse, France
* Tirés à part

La vitrification a supplanté la congélation lente pour cryopréserver les embryons humains. Pour autant, la diversité des kits commerciaux et son caractère entièrement manuel font que la technique et ses résultats sont non seulement dépendants du centre d’AMP mais aussi de l’opérateur, et ils rendent en outre les échanges d’embryons entre laboratoire délicats. Aussi, des tentatives ont été mises en œuvre pour automatiser la technique de vitrification et ainsi la standardiser. Cet article présente les trois systèmes automatisés de vitrification embryonnaire décrits dans la littérature et leurs premiers résultats.