John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Médecine de la reproduction, gynécologie et endocrinologie

MENU

La spermatogenèse ex vivo Volume 19, numéro 4, Octobre-Novembre-Décembre 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
Auteurs
1 Inserm 1208, Stem Cell and Brain Research Institute, 18 avenue Doyen Lepine, 69500 Bron, France
2 Kallistem SAS, École normale supérieure de Lyon, 46 allée d’Italie, 69364 Lyon France
* Tirés à part
  • Mots-clés : spermatogenèse ex vivo, restauration, préservation, fertilité masculine
  • DOI : 10.1684/mte.2017.0677
  • Page(s) : 279-89
  • Année de parution : 2017

Pendant un siècle, des chercheurs ont travaillé à la réalisation de la spermatogenèse ex vivo. Quatre systèmes de culture ont ainsi été proposés et testés : la culture organotypique, la coculture de cellules de Sertoli et de cellules germinales, la culture de tubes séminifères et la culture tridimensionnelle dans des biomatériaux. La conservation de la structure du tube séminifère dans plusieurs systèmes a permis cette réussite : le système de culture organotypique d’Ogawa et le système de culture tridimensionnel de Huleihel et Schlatt ont permis de réaliser toute la spermatogenèse ex vivo chez la souris. Le système de culture, Artistem®, élaboré par notre équipe, a permis d’effectuer ex vivo toute la spermatogenèse du rat, du singe et de l’homme en confinant les tubes séminifères dans un bioréacteur de chitosan. La réalisation de la spermatogenèse ex vivo permet d’identifier les facteurs impliqués dans les régulations locales de la spermatogenèse, et les molécules néfastes pour la spermatogenèse présentes dans notre environnement. Certains de ces systèmes pourraient être utilisés pour préserver la fertilité de jeunes garçons atteints de cancer ou restaurer celle de patients souffrant d’une azoospermie sécrétoire, due à une déficience somatique. Avant les études cliniques, il faudra faire la preuve du concept dans une espèce non rongeur, le singe, et montrer les normalités génétique et épigénétique des spermatozoïdes humains obtenus.