John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Varicelle : un nouvel archétype dans la sociologie vaccinale Volume 14, numéro 2, Février 2018

Tableaux

Auteur
LabEx Ecofect (Dynamique éco-évolutive des maladies infectieuse), Campus LyonTech la Doua, Bâtiment l’Atrium, 43 boulevard du 11 novembre 1918, 69622 Villeurbanne Cedex
* Tirés à part
  • Mots-clés : vaccin anti-varicelle
  • DOI : 10.1684/med.2018.290
  • Page(s) : 56-9
  • Année de parution : 2018

Classique sujet de tensions entre patients, médecins et autorités ministérielles, les vaccinations ont toujours vu s’opposer le dogmatisme ministériel à l’obscurantisme des sectes anti-vaccinales. Cette opposition triviale a généré des erreurs de communication qui ont fini par discréditer plusieurs vaccins dans le pays de Pasteur. L’extension de l’obligation à onze vaccins est la solution choisie pour tenter de corriger ces erreurs passées. Ces obligations ont surpris la majorité de nos confrères et nous amènent à réfléchir aux trois risques de cet autoritarisme : le risque d’une inflation vaccinale en sachant qu’il existe actuellement environ trois-cents vaccins en cours d’étude [1], le risque d’une augmentation de la défiance vaccinale pour des vaccins indispensables, enfin et surtout, le risque évolutionniste d’une aggravation sanitaire en ne prenant ici que l’exemple de la vaccination contre la varicelle.