John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Pour une nouvelle clinique des schizophrénies à l’adolescence dans leur rapport avec les psychoses infantiles : intérêt d’un diagnostic différentiel « par les études » Volume 81, numéro 3, Mars 2005

Auteurs
Psychiatre des hôpitaux, Unité d’observation pour enfants et adolescents, Intersecteur de pédopsychiatrie Angers Est, Centre de santé mentale angevin, 49137 Les Ponts-de-Cé., Psychiatre des hôpitaux, Directeur médical, Clinique Dupré, BP 101, 92333 Sceaux Cedex
  • Mots-clés : schizophrénie, scolarité, troubles envahissants du développement
  • Page(s) : 237-42
  • Année de parution : 2005

Notre pratique dans le cadre d’une institution dont le projet associe des soins psychiatriques à des études nous a montré l’intérêt qu’il pouvait y avoir à appuyer le repérage diagnostique chez nos patients adolescents sur la prise en compte de leur investissement des études et des stratégies d’apprentissage qu’ils adoptent préférentiellement. C’est dans ce cadre qu’est apparue l’idée d’utiliser cette « nouvelle clinique par les études » pour tenter une typologie différentielle des formes débutantes de schizophrénie à l’adolescence et accéder à une meilleure compréhension psychopathologique de ces troubles en fonction notamment de leurs antécédents. Cet article a pour principal objectif de présenter l’avancée de nos travaux à ce propos.