John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

Karl Abraham (1877-1925) et Hermann Oppenheim (1857-1919) : rencontre autour des névroses traumatiques de paix Volume 81, numéro 9, Novembre 2005

Auteur
* Enseignant à l’université de Paris V – René Descartes, 11 bis, rue Eugène-Jumin, 75019 Paris.
  • Mots-clés : Karl Abraham, névrose traumatique de paix, histoire de la psychanalyse
  • Page(s) : 811-22
  • Année de parution : 2005

Karl Abraham rejoint Carl G. Jung au Burghölzli à Zurich en Suisse, de 1904 à 1907. Il prend connaissance des premiers travaux de Sigmund Freud et rédige deux articles significatifs sur le traumatisme. Un conflit avec Jung le pousse à quitter son emploi pour revenir à Berlin en Allemagne où il souhaite s’installer. Hermann Oppenheim, une personnalité de Berlin, créateur de la notion de « névrose traumatique », qui est par ailleurs un de ses parents, l’accueille dans sa policlinique. La correspondance entre Abraham et Freud montre leur intérêt pour cette notion et montre cependant la difficulté d’apporter, à l’aide de la psychanalyse, un nouvel apport à la théorisation d’Oppenheim.