John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Franchir le tabou du corps en psychiatrie Volume 85, numéro 1, Janvier 2009

Auteur
Service de pédopsychiatrie, CHRU, 59037 Lille Cedex

Un bref rappel de l’histoire de la psychiatrie permet de comprendre comment le corps a pu devenir un tabou et désormais de prendre en considération l’importance de sa place, et plus précisément de celle d’image du corps dans la prise en charge des patients. Plutôt que de repousser le corps comme empêchement parasite de la relation intersubjective, il est temps aujourd’hui de prendre appui sur sa présence pour faciliter les soins et la réflexion psychopathologique qui les détermine. Un retour sur le développement de l’enfant propose une lecture de l’intrication entre corps et psyché comme spécificité du « parlêtre ». Ne pas en tenir compte conduirait les psychistes à passer à côté de l’essentiel de la psychiatrie. Mais l’inverse conduit à repenser l’ensemble de la recherche, de la psychopathologie et des dispositifs psychiatriques dans le cadre général de la complexité.