John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

Rôle de la mastication dans la digestion Volume 3, numéro 1, Janvier - Février 1996

  • Auteur(s) : Pierre POITRAS, Paul MERCIER
  • Mots-clés : physiologie digestive, dentition, dyspepsie, trou-bles digestifs.
  • Page(s) : 23-8
  • Année de parution : 1996

Résumé : La mastication des aliments constitue-t-elle une étape importante de la digestion alimentaire ? Les troubles masticatoires peuvent-ils engendrer des symptômes digestifs ? La sagesse populaire semble associer ces deux phénomènes. Certaines enquêtes épidémiologiques ont en effet suggéré que la fréquence des plaintes digestives, probablement fonctionnelles, était accrue chez les patients ayant des dysfonctions masticatoires. Récemment, lorsque nous avons rapporté que la symptomatologie digestive des patients édentés semblait s'améliorer après la correction du déficit masticatoire, nous avons certainement ajouté un argument en faveur du rôle de la mastication dans la digestion. Lorsque nous avons voulu clarifier la relation physiopathologique entre ces deux phénomènes, nous avons cependant constaté que les aliments solides, qu'ils aient été mastiqués avant leur déglutition ou qu'ils aient été déglutis sans mastication, semblaient se vidanger de l'estomac à la même vitesse. Les arguments scientifiques de l'implication physiologique et/ou physiopathologique de la mastication dans le processus de digestion demeurent donc embryonnaires. Même s'il apparaît prématuré de conclure que le traitement de la dyspepsie ou de certains troubles digestifs fonctionnels devrait inclure une correction de la dysfonction masticatoire, il apparaît souhaitable et approprié de poursuivre les recherches scientifiques concernant l'implication de l'appareil dentaire dans le processus digestif.

Illustrations

Ouvrir l'onglet