John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Découverte d’une tumeur du grêle à la vidéocapsule associée à une chromogranine A à 2 fois la normale lors d’un bilan d’anémie Volume 19, numéro 8, Octobre 2012

Auteurs
CHU de Reims, Hôpital Robert Debré, service d’hépato-gastroentérologie et de cancérologie digestive, 51092 Reims cedex, CHU de Reims, Hôpital Robert Debré, service de chirurgie digestive et endocrinienne, 51092 Reims cedex
  • Mots-clés : tumeur neuroendocrine, chromogranine A, inhibiteur de la pompe à protons, maladie de Biermer
  • DOI : 10.1684/hpg.2012.0783
  • Page(s) : 701-8
  • Année de parution : 2012

Les modalités de l’exploration d’une élévation des taux sériques de chromogranine A sont encore mal connues. Ce cas de tumeur neuroendocrine du grêle de découverte fortuite est l’occasion de discuter d’une part les causes d’augmentation des taux de chromogranine A et la conduite à tenir dans cette situation et d’autre part de rappeler les règles de prise en charge des tumeurs neuroendocrines du grêle recommandées par le Thésaurus national de cancérologie digestive.