John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Thrombopénies fœtales et néonatales d'origine immune : orientations diagnostiques et thérapeutiques Volume 9, numéro 1, Janvier - Février 2003

Auteur
Unité d'Immunologie Plaquettaire, INTS 6, rue Alexandre-Cabanel 75015 Paris, France

Les thrombopénies néonatales sont fréquentes en unité de soins intensifs. Une étude prospective a mis en évidence que les thrombopénies néonatales n'étaient pas rares dans la population générale des nouveau-nés et que l'origine immune était retrouvée dans un tiers des cas étudiés. La complication majeure des thrombopénies fœtales ou néonatales sévères est la survenue d'hémorragie intracrânienne à l'origine de décès ou de séquelles neurologiques graves. Le diagnostic de l'origine immune de ces thrombopénies, résultant du passage transplacentaire des anticorps maternels, est important afin d'adapter au mieux le traitement du cas index et la prise en charge des grossesses futures en milieu spécialisé. Lors de l'auto-immunité maternelle anti-plaquettaire, l'atteinte du fœtus et du nouveau-né est en général moins sévère que dans l'allo-immunisation materno-fœtale. Dans ce dernier cas, dont la fréquence est estimée à 1/800 naissances, les hémorragies intracrâniennes sont à l'origine de décès dans 10 % des cas et de séquelles neurologiques dans 20 %. En raison de l'aggravation de l'atteinte fœtale lors des grossesses successives, des protocoles de traitement anténatal ont été développés.