John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Structure et fonctions immunologiques des molécules CD1 humaines Volume 12, numéro 6, Novembre-Décembre 2006

Auteurs
Université Louis Pasteur, 67000 Strasbourg, Université François Rabelais, 37000 Tours, Inserm U725 « Biologie des Cellules Dendritiques Humaines », EFS-Alsace, 10 rue Spielmann, 67065 Strasbourg, Établissement Français du Sang-Alsace, 67065 Strasbourg

Chez l’homme, cinq molécules CD1 sont exprimées et participent à des processus immunitaires aussi diversifiés que les défenses antimicrobienne et antitumorale, l’autoimmunité et l’allergie. Ces isoformes sont exprimées par les cellules dendritiques, et quatre d’entre elles (CD1a-d) présentent aux lymphocytes T des molécules lipidiques étrangères ou du soi. La cinquième, le CD1e, participe quant à elle à l’apprêtement d’antigènes présentés par le CD1b. La présentation de ligands par les molécules CD1 induit des réponses immunitaires adaptatives et innées. Ces réponses ont un impact sur le système immunitaire par le biais de la sécrétion de cytokines et de l’activation de cellules dendritiques qu’elles induisent. Le contrôle pharmacologique de ces réponses pourrait constituer de nouvelles méthodes d’immunothérapie.