John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Rôle de la sélectine P (CD62P) dans les interactions des cellules endothéliales et des plaquettes activées avec les leucocytes Volume 1, numéro 2, Mars - Avril 1995

Auteur
INSERM U. 331, institut Pasteur de Lyon, faculté de médecine Alexis-Carrel, 8, rue Guillaume-Paradin, 69372 Lyon Cedex 08.

La sélectine P, également connue sous le nom de GMP-140, PADGEM ou CD62, est exprimée par les plaquettes et les cellules endothéliales activées. Cette glycoprotéine est un membre de la famille des sélectines qui comprend la sélectine E (ELAM-1) et la sélectine L (LECAM-1). De nombreux résultats indiquent que la sélectine P est impliquée dans les interactions entre les leucocytes et les plaquettes ou cellules endothéliales activées. La fixation des leucocytes par la sélectine P aux cellules endothéliales vasculaires semble jouer un rôle vital dans l'extravasation des leucocytes vers des sites inflammatoires. De plus, la sélectine P exprimée par les plaquettes ou cellules endothéliales pourrait stimuler les leucocytes, provoquant l'expression par ces cellules du facteur tissulaire, la production d'anions superoxydes (O2-), la synthèse de thrombospondine et d'un protéoglycanne sulfaté ainsi que l'activation du complexe CD11-CD18. Des anticorps monoclonaux, des peptides cycliques et des molécules organiques de bas poids moléculaire, bloquant les fonctions de la sélectine P ou de son ligand, pourraient jouer un rôle primordial en tant qu'agent thérapeutique dans l'inflammation aiguë et chronique.