John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Réponse aux inhibiteurs de tyrosines kinases des patients avec néoplasies myéloïdes et transcrits rares Volume 26, numéro 4, Juillet-Août 2020

Auteur

La classification 2017 de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit un sous-groupe d’hémopathies myéloïdes ou lymphoïdes avec éosinophilie et remaniements de tyrosines kinases (TK) PDGFR-A ou -B, FGFR1 ou avec fusion PMC1-JAK2 (MLN-Eo) [1]. Les inhibiteurs de TK (ITK) sont particulièrement efficaces dans le traitement des hémopathies avec fusion FIP1L1-PDGFRA ou ETV6-PDGFRB avec des rémissions durables. Au contraire, les hémopathies avec remaniements de FGFR1 ou de JAK2 se présentent de façon [...]

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International