John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Recommandations de l’Intergroupe francophone du myélome sur le traitement d’induction et l’entretien des patients éligibles au traitement intensif Volume 25, numéro 1, Janvier-Février 2019

Auteur
Margaret Macro au nom de l’Intergroupe francophone du myélome (IFM) *
* Tirés à part

Chez les sujets jeunes, éligibles au traitement intensif, un traitement d’induction avant l’autogreffe de cellules souches et un autre, de consolidation, après, sont recommandés en première ligne. Le traitement d’entretien après autogreffe prolonge la survie sans progression et la survie globale. Sur la base d’études de phase III publiées, de méta-analyses et d’analyses intégrées, et en tenant compte des éventuelles toxicités, l’Intergroupe francophone du myélome (IFM) recommande une induction par quatre cycles d’association triple, bortézomib-thalidomide-dexaméthasone ou bortézomib-lénalidomide-dexaméthasone et une consolidation par deux cycles de la même triplette que celle utilisée en induction. L’avantage en survie est en faveur d’un traitement d’entretien après l’intensification et l’IFM recommande le lénalidomide pendant deux ans.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International