John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Protéines G hétérotrimériques et régulation de l’hématopoïèse Volume 6, numéro 3, Mai - Juin 2000

Auteurs
INSERM U. 463, Institut de biologie des hôpitaux de Nantes, 9, quai Moncousu, 44093 Nantes Cedex 01.

Abondamment exprimés dans les cellules sanguines et les progéniteurs hématopoïétiques, les protéines G hétérotrimériques (protéines G) et les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) restent méconnus dans le système hématopoïétique. On sait cependant que, dans les cellules hématopoïétiques humaines, l’expression des protéines G et de certains RCPG varie selon la lignée et le degré de maturation, et que les fonctions des RCPG et protéines G sont multiples, allant de la stimulation de fonctions spécifiques comme le chimiotactisme ou l’exocytose à la régulation de la prolifération des progéniteurs hématopoïétiques. Cette dernière fonction peut d’ailleurs être exercée par des agonistes de RCPG aussi différents que les chimiokines, certains neuropeptides, les catécholamines, des nucléotides et certains agents infectieux. Les voies moléculaires impliquées dans la régulation de la prolifération des cellules hématopoïétiques due aux RCPG et aux protéines G sont discutées.