John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Nouvelles approches dans l’étude des mécanismes moléculaires de régulation Volume 6, numéro 1, Janvier-Février 2000

Auteur

Cet article tente de montrer la nécessité de développer de nouvelles approches servant l’étude des mécanismes moléculaires de régulation. Deux exemples d’outils moléculaires permettant la manipulation des interactions protéiques sont présentés. Les CID (inducteurs chimiques de dimérisation) sont des dérivés de ligands d’immunophilines tels que la cyclosporine A ou le FK506. Leur utilisation permet de contrôler finement la dimérisation ou la re-localisation intracellulaire de protéines chimériques exprimées dans des cellules en culture ou même dans l’animal. Les prochaines générations de CID devraient agir sur des protéines natives. Les aptamères peptidiques sont des protéines artificielles sélectionnées en vertu de leur capacité à reconnaître des cibles protéiques dans des cellules vivantes ou à conférer aux cellules des phénotypes sélectionnables. Ces molécules possèdent une très grande spécificité d’interaction et une bonne affinité de liaison, pouvant ainsi inhiber certaines fonctions de leur cible in vivo en inhibant spécifiquement certaines interactions protéiques. Les manipulations d’interactions protéiques devraient faciliter l’étude des mécanismes de régulation, mais pourraient aussi inspirer de nouvelles stratégies thérapeutiques.