John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Lymphome T Volume 21, supplément 2, Mars 2015

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
Auteurs

À l’exception des lymphomes anaplasiques à kinase lymphome anaplasique (c’est-à-dire ALK-positifs) (ALCL ALK+), les lymphomes T périphériques (PTCL) sont associés à un pronostic plus sombre que les lymphomes B, avec un taux de survie global (OS, pour overall survival) à cinq ans de 29 % pour les deux entités les plus fréquentes en France, à savoir les lymphomes T périphériques sans spécificité (PTCL-NOS) et les lymphomes T angio-immunoblastiques (AITL). Ce simple constat montre la nécessité d’une [...]