John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Leucémies prolymphocytaires Volume 25, numéro 3, Mai-Juin 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
Institut d’hématologie de Basse Normandie, CHU Caen-Côte de Nacre, France
* Tirés à part

Les leucémies prolymphocytaires B et T sont des maladies rares et complexes, avec un pronostic défavorable. La survie globale médiane est évaluée à trois ans. Les propositions thérapeutiques sont modestes, l’alemtuzumab est l’immunothérapie de premier choix offrant les meilleurs résultats, et l’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques est la seule stratégie thérapeutique permettant d’obtenir une réponse durable. Les avancés dans la compréhension de la pathogénie de ces entités ouvrent la voie à l’utilisation de nouvelles thérapies ciblées prometteuses.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International