John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Les nouvelles options thérapeutiques chez les sujets âgés unfit atteints de leucémie aiguë myéloïde : focus sur les thérapies ciblées Volume 27, supplément 2, Mars 2021

Auteur
Service d’hématologie clinique et de thérapie cellulaire, CHU Bordeaux, Bordeaux, France
Inserm, U1035 Bordeaux, Université de Bordeaux, France
* Tirés à part

Les sujets âgés unfit atteints de leucémie aiguë myéloblastique ayant un pronostic très défavorable, ils ont toujours représenté une des principales populations de patients inclus dans des essais de recherche clinique en phase précoce. Ces dernières années, de nombreuses molécules montrent une efficacité intéressante, souvent des thérapies ciblées, dont l’indication repose sur un profil mutationnel spécifique (giltéritinib, énasidénib, ivosidénib, APR-246), mais aussi des médicaments dont l’indication reposerait sur un biomarqueur spécifique (tamibarotène) ou sur des profils d’expression de gènes (flotétuzumab). L’ensemble de ces nouvelles stratégies sont discutées dans cette revue, ainsi que les enjeux dans cette population fragile, mais aussi des médicaments sur lesquels certains espoirs sont fondés (magrolimab, cusatuzumab). Chacun devant se positionner selon un nouveau traitement de référence : l’association azacitidine et vénétoclax que nous détaillerons aussi, cette association redéfinissant la définition actuelle de fitness.