John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Les cellules tueuses : voies lytiques et régulation Volume 10, numéro 5, Septembre-octobre 2004

Auteurs
Inserm U 487, Institut Gustave Roussy, 94805 Villejuif, France

Les cellules de l’immunité à médiation cellulaire, lymphocytes T et cellules tueuses naturelles (NK), jouent un rôle clé dans la réponse de l’hôte contre les agents infectieux et les cellules tumorales. Les stratégies anti-tumorales se fondent, pour la plupart, sur le caractère immunogène de la tumeur et de l’activation de la réponse lymphocytaire T spécifique. Cependant, cette réponse immunitaire n’est pas toujours suffisamment efficace pour prévenir l’apparition et limiter la croissance des tumeurs. Les cellules cancéreuses sont alors tolérées par le système immunitaire. L’échappement tumoral à l’immunosurveillance concerne à la fois la cellule tumorale mais également le système immunitaire et implique différents mécanismes : la voie perforine/granzymes et la voie des récepteurs à domaines de mort. Une meilleure compréhension de ces mécanismes de tolérance est un défi majeur pour faire progresser l’immunothérapie.