John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Le renforcement de la sécurité transfusionnelle des produits sanguins labiles par le dépistage des génomes viraux dans les dons de sang : paramètres, enjeux et incertitudes Volume 4, numéro 2, Mars-Avril 1998

Auteur

Le risque de contamination transfusionnelle par des agents infectieux tels que le virus de l'hépatite B (VHB), le virus de l'hépatite C (VHC) et le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) a été considérablement réduit par la systématisation de mesures préventives comme la sélection des donneurs de sang et la sélection biologique des dons de sang. Bien que le risque résiduel actuel soit devenu très faible, les autorités de santé de plusieurs pays étudient la possibilité de dépister directement les génomes viraux par des outils de biologie moléculaire. Dans cette revue générale, nous exposerons les paramètres qui conditionnent la discussion actuelle sur l'intérêt et la faisabilité d'un dépistage systématique des génomes viraux dans les dons de sang. Dans cette optique, le développement des techniques standardisées et automatisées sera prépondérant, et il apparaît d'ores et déjà que l'expérience et l'expertise des laboratoires seront une étape préalable à toute éventuelle systématisation du dépistage des génomes viraux.