John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Le lymphome à cellules du manteau Volume 17, numéro 5, Septembre-Octobre 2011

Auteurs
CHU de Nantes, service d’hématologie clinique, Nantes, France, CHU de Nantes, unité de recherche clinique en oncohématologie, Nantes, France, Centre de recherche en cancérologie Nantes/Angers, Équipe 10, Inserm UMR 892, Nantes, France, CHU de Nantes, centre d’investigation clinique en cancérologie (CI2C), Nantes, France, CHU de Nantes, service d’anatomopathologie, Nantes, France

Le lymphome à cellules du manteau (LCM) est une pathologie qui ne représente que 5 à 8 % des lymphomes malins non hodgkiniens. Le LCM se caractérise par la présence de la translocation réciproque entre les chromosomes 11 et 14 (11;14)(q13;q32). Celle-là induit une augmentation de l’expression de la cycline D1, aboutissant au dérèglement du cycle cellulaire. À ce jour, le LCM est considéré comme une pathologie incurable, mais l’espérance de vie des patients a presque doublé sur la dernière décennie, et se situe actuellement autour de 5 ans. Dans cette revue, nous présentons les caractéristiques cliniques et biologiques du LCM, puis nous abordons la prise en charge thérapeutique en première ligne. Les nouvelles options thérapeutiques sont aussi discutées. Les progrès faits ces dernières années, tant sur le plan fondamental que thérapeutique, ont modifié notre approche de la maladie, et d’autres avancées majeures sont à attendre dans les années à venir.