John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Le congrès 2000 de la Société Française d’Hématologie Volume 6, numéro 1, Janvier-Février 2000

Auteur
  • Page(s) : 5
  • Année de parution : 2000

Le congrès 2000 de la Société Française d'Hématologie, dernier de ce siècle, témoigne de la maturité de notre association. La place du Conseil hospitalier universitaire et professionnel dans l'organisation des séances éducatives s'est affirmée. Les groupes affiliés à notre Société contribuent d'une façon active, année après année, à l'élaboration de séances scientifiques dont la qualité n'est plus à démontrer. Le Conseil scientifique et son président, Jean-Philippe Rosa, ont su trouver, une fois encore, un bon équilibre entre les exposés fondamentaux et ceux plus tournés vers la clinique, biologie hospitalière ou thérapeutique. Ce congrès devrait être cependant autre chose qu'un simple forum de communications scientifiques. Les conseils de la Société ont souhaité que vous y trouviez une place importante pour les réflexions sur l'avenir de notre discipline. Les projets fédérateurs concernant l'axe génétique, déjà évoqué l'an dernier, et le programme « Carte d'identité des tumeurs » (Hématologie 1999 ; 5 : 244-5) seront présentés de façon informelle dans des réunions où chacun est convié pour animer la discussion. J'ai souhaité en outre que l'assemblée générale laisse une place plus grande à la discussion que par le passé. Jean-Luc Harousseau et les membres de son Conseil présenteront en détail les avancées obtenues avec la tutelle de nos hôpitaux concernant le PMSI (Hématologie 1999 ; 5 : 336). Avec l'aide de Bruno Varet et de nos collègues du Conseil national des universités, nous ferons également le point sur la proposition d'un diplôme d'Études spécialisées en hématologie qui devrait couvrir tous les aspects de notre discipline incluant l'hématologie clinique, l'onco-hématologie, l'hématologie biologique et la transfusion. Je souhaiterais aussi que cette réunion soit l'occasion d'évoquer le nécessaire regroupement des protocoles thérapeutiques des hémopathies en des actions nationales, seules à même de permettre de garder notre rang à l'échelle internationale. La réussite d'un congrès ne peut venir que de ses participants. Vous avez été nombreux à souhaiter présenter les résultats de vos recherches. Votre participation aux réflexions de la Société est indispensable au maintien de sa vitalité.