John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

La sécurité transfusionnelle et obstétricale des sujets présentant un groupe sanguin érythrocytaire rare Volume 16, numéro 2, mars-avril 2010

Auteurs
Institut national de la transfusion sanguine, Paris, Centre national de référence pour les groupes sanguins (CNRGS), Paris
  • Mots-clés : immuno-hématologie, transfusion, groupe sanguin rare, génotype érythrocytaire rare, drépanocytose
  • DOI : 10.1684/hma.2009.0389
  • Page(s) : 143-55
  • Année de parution : 2010

Plus de 700 000 personnes présentent un groupe sanguin rare en France. Un groupe sanguin rare est habituellement défini par l’absence d’expression d’un antigène de fréquence élevée ou par l’absence de plusieurs antigènes au sein d’un même système de groupe, dès lors que la prévalence du phénotype dans la population générale est inférieure à 4/1 000 selon la réglementation française. La plupart des cas sont découverts lors d’un bilan prétransfusionnel ou de suivi de grossesse, lorsque les sujets présentent le/les anticorps correspondant à leur spécificité rare, ou lors d’un bilan de qualification biologique du don. Le Centre national de référence pour les groupes sanguins (CNRGS) et la Banque nationale de sang de phénotype rare (BNSPR) représentent en France les deux structures essentielles permettant d’assurer la sécurité transfusionnelle et obstétricale des sujets présentant un phénotype érythrocytaire rare. À ce jour, 121 phénotypes érythrocytaires rares et 44 génotypes rares sont répertoriés au CNRGS. Le fichier national des sujets présentant un phénotype/génotype érythrocytaire rare, géré par le CNRGS, compte actuellement plus de 10 200 individus, incités à donner régulièrement leur sang pour cryopréservation à long terme au sein de la BNSPR. Au cours des quinze dernières années, 40 % des unités de sang rare ont été délivrées à des patients drépanocytaires. L’apport des nouvelles technologies de type génotypage à haut débit représentera certainement, à court ou moyen terme, une révolution dans le cadre du recrutement des donneurs et de la prise en charge des patients présentant un groupe sanguin rare.