John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

La nouvelle classification OMS des hémopathies malignes Hémopathies myéloïdes Volume 7, numéro 2, Mars - Avril 2001

Auteur
Médecin consultant, hôpital Necker-Enfants-malades, Université Paris-V, 119 rue de Sèvres, 75015 Paris.
  • Page(s) : 136-41
  • Année de parution : 2001

Une nouvelle classification des hémopathies malignes, lymphomes et leucémies, vient d'être récemment proposée au terme de longues discussions et d'un effort de compromis de la part de participants de la communauté internationale (Comités de Rédaction de l'OMS). Souhaitée principalement par les cliniciens, en quête de propositions mieux adaptées aux prévisions pronostiques et aux indications thérapeutiques, tenant compte des syndromes cliniques, cette classification ne bouleverse en fait qu'assez peu les systèmes anciens mais cherche, dans la mesure du possible, à compléter les approches classiques de la morphologie microscopique, par les contributions de l'immunologie, de la cytogénétique et de la biologie moléculaire. L'ensemble de cette nouvelle proposition a été brièvement exposée dans le rapport de la réunion de consensus tenue à Airlie House en novembre 1997 [1], mais les recommandations finales paraîtront dans tout leur détail, et avec des illustrations, dans un fascicule de l'OMS en cours de rédaction (World Heath Organization Classification of Tumors, International Agency for Research on Cancer, Lyon 2001, à paraître). Pour ce résumé introductif en langue française, il nous a semblé plus profitable à la compréhension de ces recommandations, de les exposer thème par thème ; nous proposons d'aborder pour commencer les leucémies aiguës granuleuses et les syndromes myélodysplasiques qui sont l'objet d'une évolution intéressante. (Cette présentation se concentrera essentiellement sur les changements, et les références bibliographiques seront limitées aux grandes étapes de la classification.)