John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

La maladie chronique du greffon contre l'hôte Volume 16, numéro 6, novembre-décembre 2010

Auteurs
Service d'hématologie-greffe, Hôpital Saint-Louis, Paris

La maladie chronique du greffon contre l'hôte (GvH chronique) est la cause majeure de mortalité non liée à la rechute et de morbidité après allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (CSH). Récemment, une conférence de consensus internationale sous l'égide du NIH au États-Unis a permis de faire le point sur la maladie, sa présentation clinique et ses facteurs pronostiques. Le diagnostic repose maintenant sur des critères cliniques et non sur la date d'apparition de la GvH chronique comme c'était le cas auparavant (avant ou après 3 mois). Cette classification devrait permettre d'appréhender plus facilement le pronostic des patients ayant une GvH chronique. Les corticoïdes et les inhibiteurs de calcineurine (ciclosporine ou tacrolimus) restent le traitement de première ligne. La majorité des patients répond à ce traitement avec une immunosuppression souvent poursuivie plus d'un an. Les secondes lignes thérapeutiques seront aussi abordées dans cet article.