John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Interleukine‐15 et contrôle de l’hématopoïèse Volume 10, numéro 2, Mars-Avril 2004

Auteurs
U 542 Inserm, bâtiment Lavoisier, Hôpital Paul Brousse, 94807 Villejuif, France. Istituto Gaslini, Largo Gerolamo Gaslini 516147 Gênes, Italie. U 602 Inserm, Hôpital Paul Brousse, 94807 Villejuif, France. U 487 Inserm, IGR, 94800 Villejuif, France.

L’IL‐15 est une cytokine présente sous plusieurs formes (sécrétée, membranaire, intracytoplasmique, et nucléaire), qui sont responsables d’activités multiples. Son récepteur, composé de trois chaînes (IL‐15Rα\β\γc), peut se présenter sous des associations fonctionnelles différentes (IL‐15Rα, IL‐15Rα\β\γc, IL‐15Rβ\γc, IL‐15Rα\γc). L’IL‐15 joue un rôle capital dans la différenciation des progéniteurs hématopoïétiques (PHs) en cellules tueuses naturelles (NK). Cependant, une implication plus large de l’IL‐15 dans les différentes phases du développement hématopoïétique, bien que probable, reste toutefois à démontrer. Les PHs humains fraîchement purifiés sécrètent une IL‐15 (ES‐IL‐15) qui, agissant par boucles autocrine\paracrine, contrôle plusieurs facteurs de transcription et plusieurs molécules importantes pour l’hématopoïèse, avec des modalités qui diffèrent selon l’origine des PHs. Cependant, l’ES‐IL‐15, n’est pas efficace pour orienter la différenciation des PHs en cellules NK, probablement à cause de l’expression d’un nouveau récepteur hybride constitué par l’association de la chaîne γc à la chaîne GM‐CSFRβ, capable d’interférer dans l’action à la fois de l’IL‐15 et du GM‐CSF. Enfin, une nouvelle forme d’IL‐15 membranaire (IL‐15mb) se trouve exprimée par les myofibroblastes de la rate humaine et est retenue à la surface par le complexe βγc. Le contact avec cette forme d’IL‐15mb : 1) est nécessaire et suffisant pour induire la différenciation des PHs circulants en cellules NK cytolytiques ; 2) modifie la signalisation induite par l’ES‐IL‐15 dans les PHs du sang de cordon. D’autre part, la signalisation induite par l’IL‐15mb stromale est conditionnée par l’expression sur les cellules environnantes de la chaîne IL‐15Rα qui active certaines voies (NFκB, STAT6) tout en inhibant d’autres (STAT3 et STAT5), très importantes dans le contrôle de la myélopoïèse. Grâce au dialogue\interactions entre ses différentes formes et les différentes associations des chaînes de son récepteur, l’IL‐15 représenterait un facteur important dans le contrôle de l’hématopoïèse normale. L’altération de ces interactions pourrait non seulement conduire à des dysmyélopoïèses, mais également à la survie et l’expansion de certains clones leucémiques.