John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Intérêt du vemurafénib dans la leucémie à tricholeucocytes en rechute ou réfractaire Volume 21, numéro 6, Novembre-Décembre 2015

Auteur

La mutation du gène BRAF au niveau de l’exon 15 (BRAFV600E) a été identifiée dans plusieurs hémopathies lymphoïdes malignes, mais aussi dans des cancers solides comme le mélanome, ce qui est à l’origine du développement des inhibiteurs de BRAF : le vemurafénib et le dabrafénib. Cette mutation de BRAF est présente dans 100 % des leucémies à tricholeucocytes (LT), et constitue une cible thérapeutique particulièrement intéressante dans cette hémopathie [1]. En effet, bien que l’efficacité des analogues [...]