John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Implication des gènes du CBF dans la leucémogenèse Volume 6, numéro 1, Janvier-Février 2000

Auteurs

Le gène AML1 code pour CBFa, une des deux sous-unités du facteur de transcription CBF. Il est fréquemment impliqué dans des anomalies chromosomiques variées observées dans des hémopathies malignes humaines diverses. Le gène codant pour l’autre sous-unité du CBF, CBFb, est lui aussi remanié par translocation dans un type de leucémie aiguë myéloïde. Au-delà des effets propres de ces oncoprotéines, la conséquence commune et principale de ces anomalies semble être d’inactiver la fonction du CBF. L’analyse des modèles murins indique qu’un second événement est nécessaire à l’acquisition du phénotype oncogénique. Cet article a pour but de présenter de façon non exhaustive les données récentes sur les propriétés biologiques des protéines normales et de leurs dérivés oncogéniques.