John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Immunothérapie du cancer par thérapie cellulaire dendritique : des bases précliniques à la préparation d'essais thérapeutiques Volume 4, numéro 6, Novembre - Décembre 1998

Auteurs
  • Page(s) : 490-1
  • Année de parution : 1999

Les cellules dendritiques sont considérées comme les plus efficaces cellules présentatrices d'antigènes professionnelles pour le priming de lymphocytes T naïfs in vitro et in vivo ainsi que pour l'expansion de précurseurs cytotoxiques spécifiques. Ces propriétés sont la conséquence de l'expression, à haut niveau, des molécules de classe I et de classe II du complexe majeur d'histocompatibilité (CMH), des molécules de co-stimulation (CD80, CD86, CD40), de leur capacité à sécréter des cytokines régulatrices telles que l'interleukine 12 lors de la reconnaissance par le récepteur des cellules T, de leur faculté, au stade immature, à capter et apprêter les antigènes et à migrer vers les aires ganglionnaires où elles deviennent matures et d'excellentes présentatrices d'antigènes.