John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Comment j’interprète la saturation de la transferrine Volume 23, numéro 6, Novembre-Décembre 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
Auteurs
1 Institut Numecan et Inserm U-1241, faculté de médecine et université de Rennes 1, 2 avenue du Pr. Léon Bernard, 35043, Rennes, France
2 Sorbonne Universités, UPMC Univ Paris 06, centre de recherche Saint-Antoine, Inserm UMR S 938, AP-HP, service d’hématologie clinique et de thérapie cellulaire, hôpital Saint-Antoine, APHP, 184 rue du faubourg Saint-Antoine, 75571, Paris, Cedex 12, France
* Tirés à part

L’exploration biologique du métabolisme du fer doit reposer sur trois piliers. Les deux premiers, l’hémogramme et la ferritinémie, sont largement utilisés. Il n’en est pas de même du troisième, le coefficient de saturation de la transferrine (CS-Tf). Il s’agit pourtant d’un paramètre essentiel sur le plan diagnostique, doté en outre d’un intérêt pronostique et thérapeutique. Les apports d’une évaluation du CS-Tf sont présentés ici, après un rappel physiopathologique destiné [...]