John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Aspects cliniques et éthiques du transfert en réanimation des patients porteurs d’hémopathies malignes Volume 15, numéro 1, janvier-février 2009

Le transfert en réanimation d’un malade porteur d’une hémopathie maligne pose un problème difficile et quotidien aux équipes de soins d’hématologie (adulte et pédiatrique) et de réanimation. La décision d’un tel transfert est lourde de conséquences pour le vécu des patients et de leur famille, pour le fonctionnement des services ainsi que pour son coût humain et économique. A la lumière des progrès récents en hématologie et en réanimation, un vaste débat pluridisciplinaire a abouti à un texte validé par les trois disciplines. Les principaux aspects qui ont été développés concernent : 1) la clarification des situations médicales susceptibles de conduire à un transfert en réanimation, tant du point de vue de l’hémopathie maligne que de la détresse clinique ; 2) les conditions de prises de décisions dans un contexte de concertation régulière interdisciplinaire et impliquant le malade et sa famille ; 3) le concept de réanimation d’attente, afin qu’un maximum de patients puisse bénéficier d’une prise en charge en réanimation dans les limites du raisonnable ; 4) l’organisation collégiale de la concertation, non seulement au moment de la décision initiale mais tout au long du parcours du malade en réanimation et ultérieurement. Tout cela doit conduire à créer des liens structurels entre les différents services impliqués, à entreprendre des travaux communs et à entretenir une information interne vers les équipes cliniques et les sociétés savantes respectives, et externe vis-à-vis des instances et du public.