John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Actualités dans la leucémie aiguë lymphoblastique Volume 25, numéro 6, Novembre-Décembre 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
Auteurs
Service hématologie adolescents jeunes adultes, hôpital Saint-Louis, Paris
* Tirés à part

La leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) est une hémopathie maligne rare qui touche autant d’enfants que d’adultes en France. L’amélioration des techniques de biologie moléculaire a permis de mieux comprendre le spectre des LAL, avec l’identification de nouvelles entités comme les LAL-B Philadelphie-like. Les anomalies oncogénétiques et l’évaluation de la maladie résiduelle sont désormais les marqueurs pronostiques essentiels permettant la stratification des patients. Le bon pronostic des LAL de l’adolescent a poussé les protocoles adultes à intensifier leur traitement de chimiothérapie en incluant notamment de l’asparaginase, permettant une nette amélioration de la survie des jeunes adultes. Des progrès restent encore à accomplir en particulier chez les nourrissons et les adultes âgés de plus de 60 ans. L’incorporation en première ligne des nouvelles immunothérapies (inotuzumab, blinatumomab et cellules T à récepteur antigénique chimérique) est en cours d’évaluation. La prise en charge des patients exposés à ces nouvelles thérapeutiques et à de nouvelles toxicités (syndrome de relargage de cytokines, neurotoxicité) est au centre de nouveaux enjeux.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International