John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Exposition maternelle aux champs électromagnétiques d’extrêmement basse fréquence, prématurité et hypotrophie dans la cohorte Elfe Volume 18, numéro 1, Janvier-Février 2019

Illustrations

Auteur

Cette brève est tirée de l’article suivant : Migault L, Piel C, Carles C, et al. Maternal cumulative exposure to extremely low frequency electromagnetic fields and pregnancy outcomes in the Elfe cohort. Environ Int 2018 ; 112 : 165-73. doi : 10.1016/j.envint.2017.12.025

 

Tenant compte à la fois de l’exposition professionnelle et résidentielle aux champs électromagnétiques d’extrêmement basse fréquence, cette analyse des données de l’Étude longitudinale française depuis l’enfance (Elfe) n’indique aucune relation entre l’exposition cumulée au cours de la grossesse et le risque de prématurité modérée ou de petitesse pour l’âge gestationnel.