John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Facteurs de risque de développement d’un lymphœdème du membre supérieur après traitement du cancer du sein Volume 93, numéro 10, Octobre 2006

Auteurs
Unité de Lymphologie, Hôpital Cognacq-Jay, 15 rue Eugène-Millon, 75015 Paris
  • Mots-clés : lymphœdème, secondaire, cancer, sein, facteur de risque
  • DOI : 10.1684/bdc.2006.0005
  • Page(s) : 1001-6
  • Année de parution : 2006

La fréquence du lymphœdème du membre supérieur après traitement du cancer du sein est estimée entre 14 et 28 %. De nombreuses études se sont intéressées aux facteurs de risque de développement d’un lymphœdème après traitement d’un cancer du sein. Le nombre de ganglions enlevés lors du curage axillaire et la radiothérapie externe, en particulier sur le creux axillaire, sont les deux principaux facteurs de risque. D’autres éléments ont été également retrouvés : type de chirurgie (tumorectomie/mammectomie), surpoids lors de la chirurgie du sein, prise de poids après le traitement, piqûre sur le membre, réduction de l’activité physique. L’amélioration des techniques de radiothérapie, la pratique du ganglion sentinelle, le contrôle du poids, le maintien des activités physiques ou l’abstention de piqûres sur le membre homolatéral au cancer sont essentiels pour diminuer le risque du lymphœdème et éviter ainsi les complications esthétiques, psychologiques et infectieuses.