John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Analyse protéomique : pourquoi-comment ? Volume 88, numéro 7, Juillet 2001

Auteurs
Laboratoire de chimie biologique, UMR 111, Université des sciences et technologies de Lille, 59655 Villeneuve-d'Ascq
  • Mots-clés : analyse protéomique, marqueur biologique, cible thérapeutique.
  • Page(s) : 663-70
  • Année de parution : 2001

Le protéome, terme proposé en 1995, désigne l'ensemble des protéines exprimées par le génome d'une cellule, d'un tissu ou d'un organe à un moment donné. L'analyse protéomique permet une description dynamique de la régulation de l'expression des gènes, grâce à l'étude des protéines et de leurs modifications post-traductionnelles. L'approche protéomique est basée sur le couplage de trois technologies de pointe : 1) l'électrophorèse bidimensionnelle qui permet de séparer plusieurs milliers de protéines d'un même échantillon ; 2) la spectrométrie de masse qui permet d'identifier ces protéines à partir de quantités infimes de l'ordre du picomolaire et de mettre en évidence leurs modifications post-traductionnelles ; 3) la bioinformatique permettant la quantification du niveau des protéines et la constitution de bases de données. L'utilisation de l'analyse protéomique est appelée à se généraliser, dans le cadre d'une complémentarité avec la génomique, tant en recherche fondamentale qu'en biomédecine ou en pharmacologie, où elle constitue désormais un outil puissant pour l'identification de marqueurs associés à une pathologie et de cibles thérapeutiques.