John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Améliorer la qualité des essais thérapeutiques en oncologie : un défi important Volume 90, numéro 10, Octobre 2003

Auteurs
Unité de biostatistiques, Centre Val d‘Aurelle, Parc Euromédecine, 298, rue des Apothicaires, 34298 Montpellier Cedex 5 Département de chimiothérapie, Centre régional d‘oncologie, Lviv, Ukraine Département de Radiothérapie, CAC Antoine Lacassagne, Nice, France
  • Mots-clés : qualité, essai clinique, biais méthodologique, analyse intermédiaire
  • Page(s) : 919-23
  • Année de parution : 2003

La littérature scientifique publie de nombreux articles résumant des travaux de recherche des essais cliniques. Des critiques qui suivent ces publications montrent l‘importance de la méthodologie de l‘essai dans toutes ces formes, car les résultats de ces essais peuvent avoir un impact stratégique pour le traitement des patients dans l‘avenir. Un essai clinique, quelle que soit sa taille, n‘aura pas l‘impact escompté s‘il y a des biais méthodologiques. Une analyse statistique mal conduite pourra toujours être refaite, des données manquantes peuvent parfois être récupérées, mais un protocole mal suivi ou une stratégie inadéquate sont des erreurs fatales quant à la valeur des conclusions. Il n‘est pas éthique de lancer un essai sur des êtres humains si ses résultats ne permettent pas une conclusion à cause d‘un problème de méthodologie ou de manque de moyens. Chaque nouvel essai doit donc être planifié de façon à ce que chaque étape de sa conduite suive des règles définies à l‘avance pour éviter au maximum les biais méthodologiques. La tendance actuelle, qui consiste à adapter des traitements d‘une façon de plus en plus individualisée, peut mettre un frein à la mise en place d‘essais simples de grande taille pouvant répondre à une question simple. Aucun essai n‘échappe plus à la nécessité de planifier une ou plusieurs analyses intermédiaires, car il n‘est plus éthique aujourd‘hui de continuer à inclure des patients sans penser à regarder les résultats avant la fin programmée de l‘essai, surtout pour les événements indésirables graves. ▴