JLE

Innovations & Thérapeutiques en Oncologie

MENU

Organisation et mise en place d’une réunion de concertation pluridisciplinaire « Cancer et thrombose » inter-établissement - Expérience de l’IUCT oncopole – CHU Toulouse Article à paraître

Illustrations


  • Figure 1.

  • Figure 2.

  • Figure 3.

  • Figure 4.

Tableaux

Auteurs
1 Institut universitaire du cancer Toulouse – Oncopole, Départements Soins oncologiques de support, Oncopole Claudius Regaud – IUC Toulouse Oncopole, 1, avenue Irène Joliot-Curie, 31059 Toulouse Cedex 9, France <echegass.audrey@iuct-oncopole.fr>
2 Hôpital Pierre-Paul Riquet Service de médecine vasculaire, Site de Purpan, Place du Dr Baylac – TSA 40 031, 31059 Toulouse cedex 9, France <mokaddem.w@chu-toulouse.fr>
3 CHU Toulouse Rangueil, Laboratoire hématologie, 1, avenue du Pr Jean Poulhès, 31400 Toulouse, France <voisin.s@chu-toulouse.fr> <ribes.a@chu-toulouse.fr>
4 CHU Toulouse Rangueil, Service de médecine vasculaire, 1, avenue du Pr Jean Poulhès, 31400 Toulouse <alberny.camille@iuct-oncopole.fr> <bura-riviere.a@chu-toulouse.fr>
5 Institut universitaire du cancer Toulouse – Oncopole, Service Pharmacie, Oncopole Claudius Regaud – IUC Toulouse Oncopole, 1, avenue Irène Joliot-Curie, 31059 Toulouse cedex 9, France <daupin.johanne@iuct-oncopole.fr>
6 DSRC Onco-Occitanie, 1, avenue Irène Joliot-Curie, 31059 Toulouse Cedex 9, France <morel@onco-occitanie.fr>
* Tirés à part : A. Eche Gass

Devant le risque accru de développer un événement thromboembolique, le risque d’interactions médicamenteuses et les situations complexes des patients atteints de cancer, l’Institut universitaire du cancer Toulouse (IUCT)-Oncopole et le centre hospitalo-universitaire de Toulouse (CHU-T) ont décidé de s’organiser pour faciliter les échanges et les discussions entre les équipes d’oncologie et de médecine vasculaire en créant en 2021 une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) « Cancer et thrombose » inter-établissements.

Au terme d’un travail préliminaire d’organisation, la RCP a débuté en juillet 2021 et se poursuit depuis de façon mensuelle. Après 24 mois de fonctionnement, nous présentons une synthèse sur les motifs d’adressage en RCP, les discussions menées, les difficultés rencontrées et le suivi des préconisations par les praticiens qui nous adressent les patients.

En 24 mois, 75 dossiers de patients ont été discutés sur 20 RCP, majoritairement des femmes atteintes de cancer du sein. Les principales interrogations à l’heure actuelle portent sur le relais héparines de bas poids moléculaire – anticoagulants oraux directs (HBPM – AOD), et sur les indications d’anticoagulation et d’hormonothérapie. Nous sommes aussi interrogés sur des situations individuelles. Les préconisations sont largement suivies (à 68 %) et le principal motif de non-suivi est inhérent au patient (changement d’état clinique, refus de la proposition). Des points d’amélioration ont aussi émergé avec des actions que nous allons mener. Enfin, et à l’aide du dispositif spécifique régional du cancer d’Occitanie, après cette phase de mise en place, la RCP « Cancer et thrombose » évolue pour s’ouvrir aux autres établissements publics et privés de la région Occitanie Ouest. Cette évolution marque une étape importante vers une collaboration plus large et une amélioration des soins aux patients.